Skip links

Portrait d’un « imprimeur d’exception »

Lorenz, vous êtes un « créateur imprimeur sérigraphe », n’est-ce-pas ? Pouvez-vous nous décrire votre métier ?

Oui, je me définis comme un créateur imprimeur sérigraphe. Je développe continuellement une gamme originale d’effets variés avec des nouveautés comme par exemple l’impression d’une image en demi-ton, créée avec des pigments irisés, métalliques ou blancs sur blanc.
Mes clients me sollicitent principalement pour cela, voiture ils sont à la recherche de résultats d’impression incomparables. L’innovation et la création sont des plus-valeurs nécessaires aujourd’hui pour perdurer dans le métier de sérigraphe.

L’Atelier für Siebdruck-Lorenz Boegli est situé à Müntschemier en Suisse. Vous avez acquis une notoriété internationale et vous avez obtenu de nombreux prix. Quel est le secret de votre réussite ?

L’année dernière, mon leitmotiv était « Headline/Handmade ». Selon moi le succès dans un métier artisanal est dû pour moitié au travail intellectuel. Il faut trouver un équilibre entre métier artisanal, travail manuel et intellectuel, et esthétisme pour sublimer les idées et souhaits des clients.

Vous êtes un créateur, sans cesse en recherche. Vous avez développé récemment une technique d’impression unique. Il s’agit d’impression RVB. Pouvez-vous nous en révéler les secrets ?

Ce qui est étonnant dans la technique d’impression RVB, c’est que sur un fond foncé, la superposition des couleurs rouge/bleu/vert en pleine intensité donne du blanc. Le blanc n’est pas une couleur, on l’obtient par le mélange de la lumière de toutes les couleurs. Cet effet auparavant réservé aux écrans, est maintenant transposable en impression papier et dans une large palette de couleurs en mixant les pigments. Ce résultat est bluffant pour un professionnel.
Il faut utiliser les pigments iridescents spéciaux « Spectraval » de Merck qui sont fabriqués selon mes recettes.
Ce système RVB fonctionne uniquement sur un support noir. L’impression sérigraphique permet d’obtenir un encrage plus fort en comparaison avec les autres techniques d’impression comme la gravure, la flexo… C’est pourquoi l’impression en sérigraphie RVB permet une meilleure intensité lumineuse et offre une gamme de couleurs plus large.

Vous avez utilisé cette nouvelle technique sur le papier Velin d’ARCHES® noir 250 g/m². Qu’en pensez-vous ?

Je peux m’inspirer des pigments, mais aussi du papier.
Le papier Velin d’ARCHES® noir est particulièrement spécial.
Grâce à sa composition 100% coton, il a un toucher doux qui est incomparable, et surtout son rendu au noir très intense ne cesse de me surprendre. La texture de ce papier, qui est relativement présente, combinée avec une impression très fine donne la possibilité d’obtenir un contraste intéressant.
C’est pourquoi j’ai accepté avec plaisir le défi d’imprimer en RVB sur ce papier.