Skip links

10° FÊTE DE L’ESTAMPE

Manifestampe fête la dixième édition de la Fête de l’estampe autour du 26 mai 2022 dans toutes les villes de France et d’Europe. Cette grande manifestation consacrée à la gravure, la lithographie, la sérigraphie ou encore les procédés numériques est un moment privilégié pour fêter l’estampe sous toutes ses formes.

Conçue sur le principe de la Fête de la musique, c’est une opportunité pour les artistes, les galeries d’art, les musées, les institutions, les écoles d’art d’ouvrir leurs portes au public. Amateurs d’art, collectionneurs, curieux, étudiants, scolaires sont invités à découvrir le monde de l’estampe, à se réunir autour d’œuvres contemporaines ou patrimoniales dans l’intimité d’un atelier ou encore dans les salles d’un grand musée…

L’ensemble des événements physiques et virtuels est classé par région et permet ainsi au public de créer ses propres circuits de découverte. La carte interactive disponible sur  www.manifestampe.org enregistre les manifestations au fur et à mesure de leur inscription. Certaines manifestations s’échelonnent sur plusieurs jours, néanmoins, la journée du jeudi 26 mai 2022 reste la journée phare de cette grande fête.

Pourquoi le 26 mai ?

La journée du 26 mai est le jour de la commémoration de l’édit de Saint-Jean de Luz.

L’art de l’estampe, en Occident, est relativement récent, puisqu’on n’a commencé à l’y pratiquer qu’à la fin du XIVe siècle, se développant en même temps que l’industrie du papier. L’essor de la gravure en taille-douce dans la France de Louis XIII et de Louis XIV a donné à plusieurs artistes, l’envie d’en tirer bénéfice en créant une communauté des graveurs et marchands de taille-douce qu’ils pourraient taxer. Ils se heurtèrent à chaque fois à la vive réaction de ceux qu’ils entendaient « maîtriser », avec à leur tête d’abord Abraham Bosse puis Robert Nanteuil. Ce dernier était apprécié à la cour, notamment après avoir fait le portrait du jeune Louis XIV, lequel sut entendre les raisons exposées par l’artiste dans un mémoire qu’il avait adressé au chancelier de France, et dont certains éléments sont repris textuellement dans l’arrêt de Saint-Jean-de-Luz du 26 mai 1660, qui consacre la gravure comme un art libre.

Un événement de la 10e Fête de l’estampe mis en lumière :

L’atelier Kitchen Print d’Émilion, ou Émilie Aizier, ouvre ses portes au public pour la première fois dans son nouveau local situé près du centre-ville d’Épinal. Il occupe une partie du bâtiment historique de l’ancienne École de Tissage et de Filature de l’Est.

Au programme, des démonstrations d’impression en Kitchen Litho, une exposition d’œuvres issues des précédentes Biennales internationales de l’estampe organisée par l’atelier et des gravures d’Art-Émilion.

Fête de l’estampe, Portes Ouvertes de l’atelier ! – Atelier Kitchen Print (atelier-kitchen-print.org)

ARCHES® propose des papiers spécifiquement adaptés à l’édition d’art.

Édition d’art – Arches Papers (arches-papers.com)